Précieuses pas ridicules

Publié le par Fablyrr

Précieuses pas ridicules (Ed. Gulf Stream – Charlotte Bousquet & Stéphanie Rubini)

 

Cet opus numéro 7 de la collection Et Toc !, traite d’un sujet délicat : les femmes. Délicat dans le sens où, pour moi il ne fallait pas se rater entre faire un pamphlet féministe où cibler des clichés qui auraient fait catalogue féminin. Je dois avouer que c’est très réussi. Je n’irai pas dans le détail tout simplement car cela gâcherait le plaisir de la lecture.  Ce qui est certains c’est que cette grande réussite arrive à marier des sujets légers, d’autres plus graves, certains essentielles et d’autres très décalés. Charlotte mélange tout cela dans une grande marmite, et c’est nous, lecteur qui mélangeons la lecture comme on le souhaite : on lit dans le sens que l’on veut, article après article, mélangeant et rebondissant par les pieds de pages qui proposent des renvois d’un texte à l’autre. Ce dernier point à l’air d’être une qualité de la collection. Ma première impression quand j’ai eu le livre entre les mains est de dire « quel bel objet ». Oui ce livre est beau, le travail éditorial est bien fait et bien pensé. Avec une vue biaisé d'acteur ou professionnel du livre j’ai apprécié ces petits rabats, ce vernis sélectif et ce marque page prédécoupé. Ca vous parait peut-être insignifiant mais c’est assez rare pour le souligner. Avec cela, vous noterez que j’ai mis l’illustratrice au même niveau que l’auteur. Cette fois pas par simple chauvinisme de ma profession. Non cette fois c’est que je trouve que les illustrations de Stéphanie Rubini rebondissent sur le texte et inversement. Tout se répond. Le texte a ses petites digression sympathique, une belle envolée dynamique et les images savent y répondre, voire complètent vraiment la lecture.

 

http://www.decitre.fr/gi/28/9782354881528FS.gif

 

Je ne sais pas trop quoi ajouter sur ce petit bijoux, à part que c’est bien écrit, c’est riche de petits plus qui son vraiment bien pensé, de belles images drôles et dynamique (je sais que j’emploie « dynamique » un peu trop dans ce billet, mais c’est pour préciser que nous ne sommes pas dans un livre gnan-gnan plein de guimauve parce qu’il y a une étiquette « fille » dessus) , que ce n’est justement pas QUE pour les dames/femmes/filles. C’est intelligent, c’est… bon en tout cas ça donne envie de lire le reste de la collection.

 

Comme vous savez où trouver le lien pour le blog de Charlotte, je ous ajoute celui de Stéphanie qui vous donneras le ton des images qu'il y a dans ce livre : http://monbookenligne.over-blog.com/

Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article