Comics books - critiques

Publié le par Fablyrr

 

Pour différents projets je lis pas mal de comics en ce moment. Pour ceux qui ne savent pas de quoi je parle, c’est simplement le format américain de la bande dessinée. Je parle de format, mais c’est à tous les échelons : format de livre, format d’histoire et style de narration.  Pour faire bref, à l’origine ce sont de petits fascicules permettant de diffuser de courtes histoires populaires.  Western, espion, policier et évidemment les plus connus les super héros.

Ce n’est pas mon format de prédilection d’origine. Je ne suis pas collectionneur des fascicules  et donc je les achète au format « français Delcourt ». Cela regroupe plusieurs histoires en couverture dure.  Evidemment dans ma jeunesse j’ai lu une bonne quantité de Strange et de Zembla, mais ce n’est q qu’il y a que quelques années que je m’y suis de nouveau intéressé. Pour mon jeu Project Pelican, j’ai lu sur les bons conseils de Johan ou Polo (forum Terres étranges) le comics Scalped qui sort depuis peu en français et qui va faire le saut vers la série tv.  J’ai continué évidemment de manière boulimique par les BPRD, Hellboy et leurs cousins Abe Sapiens, Lord Baltimore. Bref, un touche Mignola.

Tout ça pour vous placer un peu dans le contexte, dans les genres que j’apprécie. Ça m’a permis de découvrir pas mal d’artistes et en furetant sur internet de découvrir des artistes pour ensuite aller les chercher dans les comics. Par exemple l’hyper talentueux Jason Shawn Alexander.

En résumé, j’aime le genre Noir, j’aime les personnages fouillé et je n’apprécie par des continuité de pages avec des explosions dans tous les sens avec des gentils et des méchants qui se tapent dessus presque sans raison. Du coup, on arrive facilement à des Batman. Personnage iconique, grand frère du genre de Dardevils et autres.

Mes dernières lectures sont donc les suivantes. Je commence par ce que j’ai le moins aimer.

 

http://mysterieuse-librairie.fr/wordpress/wp-content/uploads/2014/04/Northlander_1_.jpg

Northlanders (Brian Wood) tout le monde le mets sur le haut du panier. Un véritable succès et une brique de plusieurs centimètres d’épaisseurs sur un thème qui m’est cher : les vikings. J’ai lu beaucoup de chose sur cette civilisation ces dernières années. Autant pour amour du sujet, que pour des projets de jeu de rôles ou de bande dessinée. L’auteur nous fait un petit texte de présentation expliquant ô combien il s’est documenté. Ensuite c’est la découverte de très belles planches, des styles graphiques forts ! Mais le soufflet retombe vite sur des histoires un peu fades et quelques clichés de dialogue du genre (« je reviens dans 5 minutes »). Je n’ai donc pas terminé cette brique. Beaucoup de déception mais elle est belle et graphiquement intéressante. Pour l e moment je la garde au chaud.

 

 

http://www.dcplanet.fr/wp-content/uploads/2012/08/batman-sombre-reflet-t1.jpg

Batman – sombre reflet  (Snyder – Jock – Francavilla) : de l’excellent. Noir et sombre à souhait un très bon scénario soutenu par un dessin subtil fort et glauque.  C’est vraiment une belle découverte qui a de plsu le mérite d’être en deux tomes. Un must dans le comics qui évite de tomber dans une série en 15 000 tomes.

Batman – Terre un (Johns – Frank) : dans un style graphique plus actuel avec des couleurs parfois légèrement trop punchies pour moi, on est à ma limite du comics aux couleurs Pop parfois. Mais le dessin et le scénario sont très bons. On va s’étendre là encore sur une courte série (3tomes) et on revisite le mythe du personnage avec la mort des parents, Alfred etc. Très bien scénarisé avec de bons flash back très biens construits.

 

http://3.bp.blogspot.com/-4Q7lKnr0JpI/U1ZpKqrUWCI/AAAAAAAAK-g/x5OYp_Us4f8/s1600/before+watchmen+ozymandias.jpg

Watchmen – Before – Ozymandias (Wein – Lee) : je me suis plongé là dedans pour un projet. Issu de la bd culte, j’avais un peu peur de tomber dans un produit dérivé sans qualité. J’ai eu tort. Sur les bons conseils du libraire Apo K lypse, je me suis plongé dans cette excellente BD,  qui vu le style de narration est  plus proche parfois du roman graphique à la française.  Le personnage à l’intelligence surhumaine est très bien rendu, de ses origines à ses divers plans sur la comète on se laisse mener avec plaisir le tout soutenu par un excellent graphisme. On replonge facilement dans l’univers des Watchmen, une belle découverte.

nb : mention spéciale pour le dessin de cet album, et aussi le storyboard et la mise en page originales : du grand art !

 

 

http://www.comicstore.fr/42047-thickbox_leocame/before-watchmen-le-hibou.jpg

Watchmen – Before – Le Hibou  (Straczynski – Kubert )  : autre personnage iconique, on fait un saut dans le passé pour découvrir les origines du Hibou qui sera le moteur de la BD  iconique.  La passation d’un Hibou à l’autre, les valeurs et faiblesses humaines, l’action et la présence de Rorchach donnent un rythme et une ambiance assez géniaux. Dommage que ça soit si court.  

Nb : le vendeur m’a dit que la série Befor était assez inégale et que notamment l’opus du Comédien était moyen, surtout pour les puristes de la bd d’origine. Mais avec ce que je cherche comme ambiance, je vais plutôt me jeter sur les Minutmens.

Publié dans Critiques

Commenter cet article