Chaine ou liberté ?

Publié le

La grève est très critiquée. Surtout par des gens voulant encore plus limitéer les libertés, les gens se voilant la face sur ce qui se passe réellement en France ou les égo¨ïste qui ne pensent qu'a eux.
Etre égoiste et ne pas s'intéresser a son prochain, protéger son petit péculme personnel..... oui mais on vie aussi dans un pays, c'est une sorte de communauté a grandé échelle, un truc qu'on nomme société. Et on vit tous ensemble, pas chacun pour soit, alors je vois déjà les bannières de ceux qui crieont d'être pris en otage par la grève des transport ou autre. C'est en effet triste de ne pas pouvoir aller travailler, de perdre peut être de l'argent, mais à t on le droit d'empêcher quelqu'un  de vouloir défendre ses libertés ? Doit on comme certain par une volonté de service minimum nuire au droit de grève, qui semble t il est un des derniers recours devant un gouvernement faisant la sourde oreille aux cris d'un peuple en détresse qui a été bafoué à bien des niveaux ?

Oui j'aime bien poser des questions, et j'aime surtout ne pas y répondre car chacun à sa réponse, mais aussi parcequ'on ne se pose peut être pas tout le temps les bonnes questions. Ce qui m'amène à la dernière de ce message : pourquoi les philosophe sont si dénigré par une société en perdition qui a besoin de questionnement pour avancer au lieu de reculer ?


Publié dans fablyrr

Commenter cet article

charlotte 28/01/2009 21:52

Sau les philosophes d'état - mais sont ils encore des philosophes... Bref, oui la grève et les manifestations font partie des acquis de nos grands parents, l'été 36, tout ça et surtout surtout sont part intégrante de la démocratie. A ceux qui doutent encore, je ne saurai trop conseiller d'aller faire un tour du côté des années 1900/1920 aux USA - les grèves réprimées dans le sang, les ouvriers enchaînés à leur machine comme des galériens... ou ce vers quoi nous régressons.