un peu de politique

Publié le par Fablyrr

En ce moment je me bouge pas mal en dossiers de démarches. Je me suis dit qu'il fallait que je me sorte les doigts du c… crayon histoire d'aller chercher ce qui - est une évidence - ne vient pas me chercher. Quand on est tout petit et tout discret faut faire du bruit. Reprendre le risque de se prendre des gros coups de râteaux en pleine tête.

Cette année, comme certains le savent déjà les rencontres avec directeurs artistiques sont réservées. Déjà ce n'est que pour les sorties d'école +3 ans, c qui en soit ne me gêne pas. C'est un peu normal de donner u peu sa chance à ceux qui sortent de l'école…. Mais le plus navrant est que le salon fait payer tout cela. Une inscription est à 10 euros sans compter d'autres frais. Mais des collègues illustrateurs et auteurs en parlent mieux que moi. Tout ça pour dire pas de Montreuil et de DA cette année. Quand il y a des problèmes, quand on est sous la flotte faut utiliser la méthode "chien". C'est à dire aboyer et se secouer pour faire du bruit et se sécher.

 

Si si essayé devant votre écran. Éloignez-vous un peu. Prenez un verre d'eau. Hop sur la tête. Voilà, maintenant aboyez et secouez la tête dans tous les sens… Bon maintenant que vous êtes bien ridicule je peux reprendre le fil de ma métaphore.

 

Au programme mon projet Berserker est bouclé. En tant que projet présentable aux éditeurs…. tiens filez-moi des adresses tant que vous y êtes. C'est une histoire d'amour (oui je sais Marie-Anne on en a déjà parlé) entre deux enfants qui grandissent dans des cultures différentes. Je garde un peu de réserve ici pour ne pas tout dévoiler. Bref un album à partir de 8 ans et qui vient de partir par mail chez quelques éditeurs et continuera son chemin en version papier vers d'autres dès vendredi.

 

Ensuite, on peut le dire cette fois Necropolice est bouclé. La maquette est en cours et il devrait pointer le bout de son nez en 2012. Un projet mené à bien grâce à une top team qui a fait un superbe travail.

 

Mais on ne va pas s'arrêter en si bon chemin. Il y a pas mal de choses sur le feu. Déjà je dois une llus pour le projet "Venise", que je devrais pouvoir finir sous dix jours. Mais entre deux je dois aussi des illus YP (car Mr YP va me tuer à force), et aussi je suis parti pour la 4e couverture vampirique que je dois rendre le 20 de ce mois… On a aussi lancé le projet "patate", le projet "Fatou-city", mais aussi le projet "H&G"…sans compter ceux à peine commencer…et les jeux de rôles en cours d'écriture comme Loser, ou Islendigar mais…non je n'en dis pas plus.

 

Mais reprenons le fil du chien mouillé. Quand on prend un peu de recul on voit mieux. Je ne dis pas ça parce que je porte des lunettes ou que je veux me lancer dans une grande tirade sur les chiens pour malvoyant, juste pour dire qu'il faut des fois élargir les champs des possibilités. Je vais donc aller taper un peu dans la presse. Après mon expérience Alibi je vais aller taper à la porte de journaux nationaux. On verra bien. On va commencer par soumettre la série Jazz accompagnée de celle-ci, plus politique...

 

vrac-politique.jpg

Publié dans fablyrr

Commenter cet article

Charlotte 02/11/2011 20:46



Et donc, je vis le mot "chien mouillé" et cela m'interpella. Nulle envie de me verser de l'eau sur la tête, mais plutôt de me lisser les moustaches façon chat. Et de sortir délicatement les
griffes, une à une... Tu vois, le coup du chat fonctionne aussi.


J'ai confiance...


Et je cogite pour des noms d'éditeurs.