Râler sur l'éditeur

Publié le par Fablyrr

Je me rends compte que les auteurs (et illustrateurs) parlent souvent des éditeurs sur internet pour grogner, raler ou s'extasier d'une publication.

 

YESTERDAY

Un éditeur, qui m'a contacté par téléphone il y a peu. Oralement l'éditrice en question m'a expliqué la problématique de mon texte et m'a précisé le bien qu'elle en pensait.  Tout cela pour préciser pourquoi elle ne prenait pas mon texte.

 

TODAY IS THE DAY

Aujourd'hui, j'ai reçu un courrier du même éditeur pour officialiser le refus. Il faut noter plusieurs choses :

 

- la lettre est personnalisée ;

- mon texte a été lu ;

- mon texte est refusé ;

- mon texte est apprécié.

 

TEXT

Je ne vais pas m'étendre sur le sujet bien longtemps, mais je voulais juste ajouter pour ce billet le refus qui m'a été donné :

"[...] ses ambitions, autant documentaires que fictionnelles, nous semble-t-il, méritent une pagination et des illustrations conséquentes. Nous avons particulièrement apprécié la force de caractère de vos héros, l'arrière-plan ethnique et le rythme constant de cette intrigue.[...]

 

Je n'ai qu'n mot pour conclure cela : merci à Mme G. qui prend le temps d'apprécier les projets qu'on lui envoie, ainsi que de répondre. Cela met un sacré contre poids dans la balance des lettres types reçues par d'autres.

 

ADVENTURE PARTY

Donc oui, il va falloir étoffer cela d'images et partir en quête d'éditeurs faisant du docu-fiction jeunesse. Il n'y a plus qu'a ? Non, je termine quelques corrections et fini quelques détails de projets paralèlles et je me colle de nouveau à celui-ci pour y donner une touche documentaire. Et on repart ensuite de nouveau à l'aventure !

Publié dans fablyrr

Commenter cet article