PJ et PNJ, une relation avec cartes (à télécharger)

Publié le par Fablyrr

Suite à mon billet d’hier, et au vu de l’intérêt de lecture je me suis pris quelques minutes ce matin afin de confectionner un truc qui me trotte dans la tête depuis quelque temps. C’est Johan Scipion qui a mis le feu aux poudres avec son besoin de pouvoir faire jouer Sombre n’importe où.

Avec un minimum de réflexion j’ai donc remis sur la table les éléments des derniers billets et les ai mis en forme. Aujourd’hui on communique beaucoup par internet, mais quand vous croisez des personnes dans la vie de tous les jours et que l’on part du principe que vous êtes un être humain, vus laissez parfois des cartes de visite. Je suis parti de là. Tout le monde est au fait d’un format de carte de visite, et on peut pour pas trop cher investir dans un porte-cartes de visite.

 http://www.e-consommables.fr/images/produits/fbs-853651.jpg

Vous trouverez donc un pdf avec deux types de carte à télécharger et utiliser selon votre intérêt pour la chose. Voire à utiliser comme base pour faire votre tambouille maison. Vous avez juste à télécharger, imprimer et prendre vos petits ciseaux pour ensuite vous rendre demain à votre session de JDR.

 

carte-de-visite-PNJ1.jpg

Les cartes en haut de page ont une partie de « notes » inversée pour la simple raison qu’il vous suffit de plier au bon endroit et obtenir un recto/verso efficace quand vous la glissez dans le plastique transparent.  Pour le reste il n’y a pas de grande révolution, ce n’est qu’une modeste mise en forme pour passer à la phase pratique de mes réflexions :

 

Nom  : on inscrit le nom du PNJ

Importance : on coche un nombre de cases suivant l’importance voulue du PNJ en partie.

Mots clés* : on inscrit quelques mots-clés pouvant définir le PNJ

Particularité : si le PNJ à un trait de caractère, trait physique ou encore métier notable.

Liens avec le PJ : quel est son lien avec le PJ ? (ennemi, allié, amant, …)

Lieu de vie : on écrit le nom du lieu de vie du PNJ ou encore le lieu où le PJ l’a rencontré.

 

Le petit bonus de la carte c’est que vous pouvez aussi glisser quelques informations peu importantes au verso de celle-ci quand elle n’est pas pliée. C’est toujours un peu de place de gagné.

 

* Pour les mots clés je vous invite à relire mon billet (http://fablyrr.over-blog.com/article-flashtelling-questions-pour-jdr-98712087.html) soumettant le principe de petits papiers pour construire un PNJ minute.

Publié dans Jeux de rôles

Commenter cet article