Mourmelonnades

Publié le par Fablyrr

 

De retour de Mourmelon, comme mes comparses d’aventure, je vous fais un petit billet avant de me replonger la tête dans le travail. C’était la première fois que je me rendais à ce salon. Je dois avouer que rencontrer des classes pendant une journée en quasi non stop, c’est épuisant (150 élèves) mais c’est très gratifiant. On se dit que notre livre est lu, étudié et apporte vraiment quelque chose à ces jeunes lecteurs. J’ai pu répondre à toutes leurs questions et avec certains nous avons même dessiné des animaux de la girafe, en passant par le cochon et évidemment le renard polaire.

 

Bien que le libraire de ce salon n’était pas au top (ceux qui me connaissent savent que je soutien pleinement les libraires et encore plus les libraires indépendants, mais celui en charge de ce salon était vraiment négligent – j’aime utiliser des euphémismes parfois), les rencontres sur place étaient terrible. Pareillement, puisque certaines personnes ont oublié de remercier (nous autres auteurs et illustrateurs mais nos petits égos s’en remettront) les deux piliers qui ont construit ce salon, je le dis ici haut et t fort : Merci Véronique, Gaelle et Sophie !

 

 

Mourmelon-2013.jpg

 

Mais concentrons-nous sur le positif de ce salon. Après une journée d’ateliers nous étions épuisé, mais on nous a proposé de nous véhiculer jusqu’à Reims. Ca aurait été dommage de refuser. D’autant avec une aussi bonne compagnie : Agnès Domergue Antonia Neyrins et,  Charlotte Gastaut et Chun Liang Yeh. Le délais pour une vraie visite étant un peu cour, nous avons optimisé le temps pour nous fondre dans la culture locale et avons partagé un excellent moment autour d’une bonne bouteille de champagne ! C’est un vrai plaisir d’avoir le temps de discuter avec des confrères. Discussion « boutique » forcément mais aussi de tout et de rien. D’ailleurs nous avons continué toute la journée suivante pour conclure par une discussion sur les séries TV. Comme on le disait, en revenant on avait l’impression de se connaître depuis une bonne semaine. Etrange sentiment, mais bon sentiment alors j’espère pouvoir recroiser rapidement toutes ces personnes riches de plein de choses. Au milieu de tout cela, ente deux Croquemitaines, j’ai revu Nicolas Bianco-Levrin. Encore un moment très sympa à discuter avec cet artiste de talents. Donc malgré quelques couacs je suis très content de la partie humaine du salon.

Publié dans Illustrations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Charlotte 21/03/2013 09:17


trop mignons, tes montages!