Littérature de genre + histoire = Today is the day

Publié le par Fablyrr

 

Le héros et un personnage secondaire parlant de Mein Kampf

[…]

        Eh bien, moi, je lai lu.On y trouve plusieurs passages dans lesquels Hitler évoque les maladies vénériennes et leur conséquence. Il va jusqu’à affirmer que l’élimination des maladies vénériennes est la Grande Tâche que doit accomplir la nation allemande.

        Mon Dieu, suggérez-vous qu’il est syphilitique ?

        Je ne suggère rien du tout. Je vous dis juste ce qui est écrit dans le livre du Fürher.

        Mais le livre date des années 20. S’il a une chaude pisse depuis ce temps là, il doit être au stade terminal.

        Cela vous intéressera peut-être d’apprendre que beaucoup de malades internés avec Josef Kahn à l’asile d’Herzeberge sont des gens dont la démence organique est le résultat direct d’une syphilis. Ces malades peuvent faire admettre  des déclarations contradictoires. Leur humeur oscille entre l’euphorie et l’apathie, sur fond d’instabilité émotionnelle. Le type classique est caractéristique par une euphorie délirante, la folie des grandeurs et des crises d’extrême paranoïa.

        Seigneur, la seule chose qui manque au portrait, c’est la moustache ridicule. […]

 

Philip Kerr – La trilogie Berlinoise  - Le livre de Poche

Publié dans Histoire

Commenter cet article

Lace' 07/05/2012 12:08


Oh Gosh !


Un portrait qui vaut le détour...