Le racisme me fait mal

Publié le par Fablyrr

 

Oui, plus ça va plus, ça me blesse. Évidemment, je ne subis pas de racisme direct, mais je vois ici et là des mots, des images qui plantent violemment la chair de mon humanité. N’a-t-on rien retenu de l’Histoire ? Et ces croyant qui vous parlent d’un côté de la vie et de l’autre de tuer des personnes d’un autre genre, d’une autre couleur, que font-ils de leurs premiers textes qui leurs parlaient d’amour ?

Aujourd’hui,  je suis vraiment dégouté par tout ça, ça me touche profondément. Des groupes se forment pour soit disant parler d’identité nationale, mais elle est où ? Entre les mains de ces mêmes groupes qui brûlent une Marianne en place publique ? J’aimerais que les gens prennent cinq petites minutes pour réfléchir à tout ça. Où cela-va-t-il nous mener à part à la haine et au sang qui coule ?

 

 


 

Pour ma part, pour ceux qui ne me connaissent pas, je ne suis pas viser directement par le racisme. Bien que ça pourrait. Mon nom est Fernandez et je suis français. Si je vous promets. Bon ok, je me nommerai Fernandeizh, j’aurais plus de facilité à revendiquer des origines bretonnes. Mais qui s’en préoccupe. Mes origines font que je suis là depuis au moins deux générations. Je dis au moins, car il m’est impossible de dire ce qu’il en était de mon grand-père paternel. Il est né en Algérie, mais une Algérie française et avec un nom espagnol. Difficile de mesurer le taux de « francitude » là-dedans. Et as de moyens de vérifier. En pus, dans ma famille, dans cette même branche, il y a des Gitans. Ceux-là-même que l’ont traitent de voleurs de poules et d’enfants. Bon, je ne sais pas trop à quel degré cette partie de la famille est ancrée en moi par le sang ou la filiation. Le cousinage chez les gitans est très étendu. Et de plus, je ne les ai jamais vraiment côtoyés, ce qui ferait de moi quelqu’un de trop sédentaire aux yeux des plus traditionnalistes. Là-dessus,  collez-moi un physique avec des pommettes un peu remontées et les yeux légèrement en amande. On me questionne d’ailleurs souvent sur mes origines asiatiques…que je n’ai pas. Ce qui se conclu souvent par une petite phrase amusante « tu me fais penser à un Mongol ». Et ça j’en rêverais presque d’origines mongoles. Avec leur richesse culturelle, leur nomadisme premier et tous les clichés qui vont avec. Mais non, je suis français avec la carte d’identité, enfin le code barre qui va avec.

 

Car en même temps qui est français de nos jours ? Les fachos revendiquent des racines clichées bretonnes (je fais un peu dans le cliché vous me pardonnerez, c’est juste pour simplifier le raisonnement). Mais euh, comment dire ?  Les bretons ont des origines indo-européennes par les premiers peuples installés (comme les Celtes et en gros tout le territoire français) et ensuite ils ont subit des invasions et ça à mixer le sang. Ah bien sûr, ces invasions n’étaient pas très colorées puisqu’elles venaient d’Angleterre et des pays scandinaves, mais trouvez moi le sang français là-dedans… Après, il faut compter sur toutes les migrations à travers l’histoire : espagnoles, italiennes, portugaises, etc. Ajoutez les guerres qui font la joie de certains permettent la procréation d’enfant de sang mélangés. Autant pour le sang français ! Vous voulez du véritable sang français, désolé, il faut aller chercher dans la consanguinité.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/ce/Retrato_de_Felipe_IV_en_armadura,_by_Diego_Vel%C3%A1zquez.jpg

(Famille Habsbourg)

 

Donc je suis choqué par le racisme. Ce concept étrange et ancien qui n’est qu’une peur de l’autre. L’étranger vole le travail du bon français ? Non, en fait il fait comme tout le monde, il prend du travail comme tout le monde et…paye ses impôts comme tout le monde. (Lien article 20Minutes)  Le sans-papier est à la mode, on le montre du doigt, il coûte très cher au pays et on ne s’occupe pas du pauvre pure souche. Ne serait-ce pas à certains politiques de trouver des solutions pour que ça se passe mieux chez eux, plutôt que d’interdire à des personnes de passer des frontières « illégalement ». Oui car si on pense aux dits Rroms, ils ont le droit de voyager dans tout e l’Europe car ils sont européens. C’est comme ça on a fait l’Europe. Et quand un français décide de s’expatrier personne ne lui jette la pierre pour « vole de travail à l’étranger ». Et non ces gens ne sont pas heureux de risquer leur vie pour venir trouver trois miettes de pain en France.  Si vous le croyez, allez sur internet voire des articles sur la Françafrique (Lien Françafrique), sur les entreprises pétrolière qui tuent sur place et autre.

http://www.interligo.org/var/ezwebin_site/storage/images/les-r%C3%A9sultats/la-fran%C3%A7afrique/2490-3-fre-FR/La-Fran%C3%A7afrique.jpg

(image Fondartion sqli)

 

Tous ces trucs qui font qu’on a un confort ici, mais que là-bas les gens souffrent et trouvent pour solution : la migration.

Et puis on a ces belles valeurs françaises, cette couleur bien blanche… Ah non pardon, il y a plein de gens de couleurs car un temps, on en avait fait des esclaves, et aujourd’hui ils sont aussi français que moi, si ce n’est plus. Mince ! Que reste-t-il  de l’étranger qui vole ? Celui qui  « sent mauvais ; a les doigts crochus ». On peut s’amuser de personnes de couleurs en mettant leur visage à la place d’un visuel colonial qui est là pour vanter une marque de cacao en poudre… comme c’est drôle ? Vous trouvez ? pas moi car ça me fait penser aux propagandes nazies sur les juifs et autres massacrés de cette Grande Guerre. On passe ces idées, on les banalise et ensuite il ne restera plus qu’à mettre tout le monde dans un tain pour un camp de la mort ? Pas besoin de regarder beaucoup de livres d’histoire pour se rendre compte qu’une partie du pays est resté avec des idées figées il y a 60 ans plus tôt. Donc c’est toujours facile de monter les gens les uns contre les autres. Un groupe contre un autre. On tartine ça sur une tranche de crise financière et le peuple oublie qu’il y a encore plus de gens riches qu’il y a 5 ans, que ces même personnes sont encore plus riches, que les magouilles ne sont pas celle de celui (quelle que soit son origine) qui essaye de survivre par tous les moyens mais par ces gens qui détournent des millions, des milliards et qu’en même temps on nous demande de payer, de travailler, car la crise est là.

 

http://www.cndp.fr/crdp-reims/memoire/bac/2GM/dossiers/antisemitisme.jpg

 

Arrêtés d’être racisme, car en plus c’est bête : les races humaines n’existent pas, c’est prouvé. Il n’y a qu’une seule et même race pour plusieurs ethnies. Ce qui fait que du coup, se revendiquer comme raciste, c’est utiliser le franglais, une langue bâtarde américaniser pour justifier que l’étranger est mauvais…

 

Mise à jour 18h40 :  (cliquez ici) vidéo  à partir de la 7e minute. 

 

 

Publié dans Histoire

Commenter cet article