Le Cercle

Publié le par Fablyrr

Le cercle ( Andoryss , Nesskain - éd. Delcourt)- Tome 1

 

Réaction « à chaud » après la lecture de Le cercle.

Cette bd au format comic est dessinée par Nesskain et scénarisée par Andoryss. Je reviens des Imaginales donc on l’a acheté sur place avec la dédicace de la copine qui va bien. Je dois bien avouer qu’avec la tête pleine de critères je n’étais pas super-motivé par lire une bd d’une fille aux cheveux roses. Ne me demandez pas pourquoi, j’en sais fichtre rien. Mais toujours est-il que quand Andoryss en parle, on est obligé de plonger dedans et n fait bien. Enfin, après la fatigue du retour de festival consumée.

 

http://2.bp.blogspot.com/-yH39CYpv9_U/UNcF3wSq9EI/AAAAAAAAAHg/Ov5xAEwHczk/s1600/LE+CERCLE+01+-+C1.jpg

 

 

Le cercle porte bien son nom à bien des égards. D’un point de vue scénaristique évidemment, mais aussi car je trouve qu’il est le centre de bien des choses. Niveau du style, on le caserait bien dans le comic, de part son format, mais certaines planches le glissent aussi dans le registre franc-belge et enfin les traits de certains personnages nous invite à aussi mettre un pied dans le manga. Mais ce n’est pas un livre qui hésite, non ces mélanges lui donnent son identité il est le point de convergence de tout cela.

 

Au niveau de l’intrigue on démarre sur du policier, on glisse sur le super-héros. Enfin, ce sont des gros mots car ici pas de slip et collant colorés, on est dans la subtilité des pouvoirs. Puis on glisse vers l’intrigue à complot, les rapports humains.

Donc vous l’aurez compris, j’ai aimé. Et même si j’y trouve certains micro-détails subjectifs auxquels j’accroche moins, je trouve que c’est une très bonne bd, qui a en plus le mérite de se boucler en 3 tomes.

 

Donc génial, je peux en plus le ranger à côté de mes Hellboy et BPRD dans ma bibliothèque. On verra à la fin du troisième tome mais en tout cas c’est un univers très riche et si Andoryss fait du spin off ou autre, ça ne me dérangerait pas le moins du monde.

 

nb : petite note pour vous dire que je me suis senti moins seul quand un grand auteur m'a dit ce week-end que lui aussi préféreait faire l'impasse sur ce qu'il n'aime pas pour uniquement parler de ce qu'il aime dans la catégorie "dritique".

Publié dans Critiques

Commenter cet article