Labyrinth (JDR)

Publié le par Fablyrr

Le jeu est un bon jeu. C’est un jeu dit de niche je pense, mais ça pourrais presque devenir gage de qualité .
Le livre en lui-même :
On se lit 280 pages dans un design noir et blanc très contrasté. La maquette est clair et les encarts nombreux. Trop peut être je ne sais pas. Mon principal regret après lecture est le manque de visuels pour représenter des lieux précis, un manque de point de repère qui pourrais être une autre qualité pour un jeu avec ce titre mais qui laisse trop de flou. Ca c’était le point négatif un. Le deuxième est au niveau scénar, c’est pour joueur et perso débutant, donc linéaire. Somme toute très bien pour découvrir le monde, mais encore faut il faire la campagne, alors bien mais à enrichir de son coté. Faudra voir ce que donnent les fiches au final, j’ai peur que ça soit un peu petit, donc il faudra vite mettre en ligne les fiche pdf A4 . L’autre point négatif est le chapitrage qui est pour moi presque à l’envers, car on commence à lire et on ne sait pas ce qu’on joue, on l’apprend plus tard.

http://www.editions-icare.com/shop/images/couv_laby_site.jpg
L’univers :
Ca c’est la clé de voute d’un jeu. Et on peu dire que c’est réussi. Mon petit regret est qu’on a des parties ou un narrateur nous « prend par la main » et ça nous donne un style, et d’autres totalement neutre. ET là j’aime moins. Histoire de gout peut être mais je préfère quand le style est plus marqué. Le cadre de jeu en lui-même, outre son originalité est bien agencé. L’histoire du jeu de tarot donne toute son identité à ce domaine carcéral qui se serait peut être senti un peu à poil sans ou peut être vide. En gros on ne sait pas trop c’est comme ça, mais le poids des lames et des arcanes de tarot devient tellement omniprésent que l’on accepte cette réalité en tant que tel. DU coup il va falloir du supplément chers  auteurs car trop d’arcanes ne sont pas exploitées à mon gout.
D’ailleurs, au début de ma lecture je me suis demandé si les joueurs ne jouaient pas des arcanes majeures et allaient le découvrir. AU final il ne semble pas, en tout cas ce n’est pas abordé. Non ici on joue à l’amnésique et quand le passé resurgit on n’a pas une vue de ses pantoufle devant un téléviseur passant « la petite maison dans la prairie », non ici on se demande déjà ce qu’on fait là, et ou on va. Comment survivre aussi est une des premières questions. Et puis le pourquoi moi ? Qu’est ce que j’ai fait…enfin en gros une succession de questions qui n’ont d’ailleurs pas forcément de réponses (immédiates). L’architecture sans fin et pourtant avec cette impression de huis clos est très bien rendue aussi. Bref l’univers en lui-même est très bon, et à l’avantage d’avoir une possibilité de jeu sans fin. Car oui il y a des secrets propre au jeu, mais mêmes s’ils venaient à être découverts, rien n’empêche d’aller plus loin. Les possibilités du domaine carcérale, de liberté, de questionnement identitaire, de puissance, politique, contrôle de soi , horreur, etc…. Je crois qu’on appel ça en un mot : potentiel !

Système de jeu
Bah il n’y a rien à dire. En lisant j’ai eue un peu peur d’avoir un système fermé, plat, et surtout cassant la dynamique des combats. Je veux dire que l’identité Tarot du système est bien trouvé bien faite mais j’ai eu cette frayeur. A tort il est clair car après 5 minutes de jeu on se rend compte que tut tourne à merveille avec quelques test de capacité. Donc je n’ai rien à reprocher au système, même si en une partie on n’a pas pu aborder les questions de nécrose et autre système de blessures. Peut être que les jauges sont difficiles a appréhender. A voir en tout cas l’ensemble est cohérent et tourne parfaitement, donc que demander de plus ?

Verdict
Vous aurez compris j’ai beaucoup aimé lire et faire joué ce jeu. Il a un nombre de possibilité sans fins, tourne bien, est original … Quelques petit hic que j’ai soulevé plus tôt mais aucun jeu n’est parfait car la lecture et ce qu’on en fait est subjectif.  Pour ma part appréhender l’univers dans sa globalité m’a paru un peu difficile, mais c’est en une seule partie et avec un livre non relié, donc difficile de trouver la bonne page volante au bon moment. Je ne suis pas critique mais force de lire et créer du JDR je pense avoir une vision qui est elle, assez critique, peut être trop. Donc, je ne sais pas ce que donnera l’objet imprimé et relié mais en tout cas le jeu, le contenu lui est vraiment top !

Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

charlotte 11/01/2010 15:47


d'abord, je vais lire, ensuite, je pense faire des petits questionnaires pour que vous participiez quand même à la création de vos personnages et que je puisse gérer un truc psychologique mais pas
"fin de tout"


Fablyrr 11/01/2010 13:26


cool; Avec toi pour la psychologie derrière l'écran je suis partant :)


charlotte 11/01/2010 12:23


Je vais essayer de le maîtriser