la petite lumière

Publié le par Fablyrr

Ne me vois-tu donc pas, sans fatigue et sans trêve,
Remplir l'immensité des œuvres de mes mains ?
Vers un terme inconnu, mon espoir et mon rêve,
M'élancer par mille chemins,

[…]

Extrait de La Nature à l’Homme, Louise Ackermann

 

 

Je n’ai pas de prétention de poète. Pas à ce jour en tout cas. Aujourd’hui, cette petite lumière m’a fait un clin d’œil. Mais si celle qui est là bas. Le point blanc au bout de ce premier tunnel. Ce tunnel c’est le projet JPO. Presque terminé, il ne me reste plus que quatre planches. Rien que d’y penser je suis content. Pas de terminer en soit la peinture, mais d’aboutir à la fin de ce projet qui tout compte fait a débuté il y a plus d’un an avec des ralentissements, des phases d’écritures revues, des rebondissements et peut-être une fois terminée, une publication. Évidemment je n’est pas posé la dernière touche picturale – tout est fait à l’acrylique pour vous dire. Mais si je vois la fin de celui-ci c’est que je vois le début d’un autre, la continuité de ses petits frères… et évidemment de nouveaux. Des idées qui commencent à se bousculer au portillon… Mais je vais essayer de contrôler le fait que j’ai le même défaut que Lionel Davout : passer d’un projet à l’autre sans prendre le temps de profiter de la joie de l’aboutissement. Bon c’est théorique, je n’y arriverais pas, pour cela il faudrait un grand vide créatif dans ma tête ou encore … que je ne sois pas moi. Alors je ne vais pas me battre avec moi-même. En tous les cas pas sur ce point, il y a bien d’autres choses à faire.

 

Ce n’est pas tout cela, mais  je dois y retourner…

 

jpo.jpg

Publié dans fablyrr

Commenter cet article

Lace' 24/05/2012 09:55


... Et je tiens à le dire, tout de même: tu ferais un très bon poète. Pour de vrai. Le poète bleu. Vu que beaucoup de tes compositions me font beaucoup parler, c'est que tu es poète. Bleu ^_^

Fablyrr 24/05/2012 12:21



mouais mouais mouais. je ne suis pas convaincu par ta théorie mais bon :)



Lace' d'Or 24/05/2012 09:38


Savoir s'arrêter, juste un instant, et tourner la tête pour regarder ailleurs.


Après, si tu vis pour te projeter en avant, tant mieux. Si c'est ainsi que tu existes dans cette "zone grise" de la création, ça n'est pas un défaut - pas à mon sens.


Et puis, hein, vivement que je le vois imprimé, celui-ci (qui me fait tant baver depuis... presqu'un an !)

Fablyrr 24/05/2012 12:20



merci :)