Jeux d'acteur et jeu de rôles

Publié le par Fablyrr

Je vous laisse dans un premier temps le plaisir de savourer la précision des pluriels et des singuliers. Ce week-end, encore bien entouré, j'ai mené une partie de jeu de rôles. En l'occurrence un scénario de Edge of Midnight. Très bon jeu, précurseur  de notre Hellywood français et équipé de suppléments plus ou moins intéressant et surtout imprimé à la va vite sur du mauvais papier. Mais, ceci est un autre sujet;

J'ai donc pris de longues heures à préparer mon histoire, plus sur les personnages que sur le scénario en lui-même. Dans ce type de jeu je construit l'histoire par des PNJ, chacun à son importance et nourri  la trame scénaristique par des interaction. Donc du gros boulot, une bonne séance de jeu où mes joueurs étaient contents . Donc non je ne vous raconte pas mon samedi soir, mais je vous parle de mon expérience sur le sujet car au final, je n'étais pas super heureux de ma prestation à un niveau. le roleplay. Autrement dit dans la langue de Molière, l'interprétation des personnages. Pas de mes joueurs, des PNJ.

 

Je me suis rendu compte que j'avais fouillé plus ou moins leur histoire personnelle, je les ai équipé d'une photo pour qu'ils aient un visage facile à mémoriser, j'ai traitée chaque photo dans un carré noir et blanc pour donner un ton et une homogénéité, mais au final il manquait un peu de jeu d'acteur. Je sais que nous ne sommes pas sur les planches d'un théâtre ou devant une caméra, mais il est important pour moi que chaque PNJ ai sa personnalité. un accent, une façon de parler, un accessoire, un champ lexical, etc.

Et ça : rien, niet ,nada !

 

Tout simplement parce que je me suis laissé happer par mon scénario, et qu'un petit coup de fatigue là-dessus m'a conduit à banaliser les intervenants. Du coup, ça pause aussi la question de savoir jusqu'à quel point nous devons personnaliser nos PNJ en jeu de rôles. Pour un acteur, ou un joueur, c'est "facile". Il a une personne à gérer et peu la typer de quelques éléments. Mais pour les meneurs de jeu, on se farcie une liste de protagonistes. J'aimerai qu'on puisse les identifier par leur interprétation plus que part une photo ou "c'est untel qui dit que..." . Ennuyeux car cela demande beaucoup d'implication et dans un jeu où l'improvisation est l'essentielle de la partie, les contraintes sont importantes. Donc je vais essayer de me cantonner a quelques rôles "titre" et bien accentuer ceux là. Somme toute comme au cinéma. les premiers rôles sont fouillés ou mis en avant le reste....

 

Je reviendrais par ici quand j'aurai conclu mon expérience pour vous en faire le compte rendu. En attendant, bonnes parties.

Publié dans Jeux de rôles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Charlotte 05/11/2012 13:42


je ne sais pas si là, le plus important n'est pas de caractériser un PNJ "hors archétype" ou "habitudes" que le faire par la voix, parce qu'on finit par être happé plus par les effets spéciaux,
d'une certaine façon que par le fond. Quelqu'un de biend éfini aura de toute façon son langage, sa voix propre... Non ?