Je suis hétérosexuel de genre masculin - type caucasien

Publié le par Fablyrr

 

Aujourd’hui la liberté d’expression a fait chemin dans la rue. Les chiffres sont tellement fous et improbable qu’on n’en tiendra pas compte pour ce billet. Pour ma part tout est dans le titre. Vous vous en moquez, c’est presque le problème. Car avec cette définition, on me fiche la paix : je suis dans une norme. J’ai des droits, et je suis traité comme un être humain normal avec tout ce qui va avec en mal et en bien. Mais pourquoi on  ne laisse pas les gens vivre leur vie comme ils l’entendent ?  Vivre leur(s) sexualité(s), leur genre, leur type, ethnie – oui pour les retardataires le terme « race » n’a pas lieu d’être pour la différence entre humains, car il n’y a qu’une seule race et croire le contraire est soit être bête, soit être mal informé.

Vous l’aurez compris, ça m’agace que les médias relaient  cette question de « mariage pour tous » et ça m’agace d’autant plus que ce gouvernement, un peu moins de droite que le précédent, qui l’avait inscrit dans son programme, ne le fasse pas passer aussi simplement qu’il crée des taxes.  C’est pourtant simple, mais peut être que ça l’est encore plus de l’utiliser comme écran de fumer pour occuper les gens à ne pas voir autre chose : les sans papier mal traités, les sans abris laissés pour compte, et j’en passe et des meilleures.

 

Pour tout dire, je ne suis pas certain que ce billet soit très intéressant, mais il se place dans la catégorie billet d’humeur. Je veux vraiment qu’on foute la paix aux gens avec leur genre et tout ce qui va avec. C’est abominable de savoir par exemple qu’on stérilise encore de force des personnes en France au XXIe siècle car ils ont changés de genre. C’est affreux d’imaginer que vouloir changer de genre, voire d’orientation sexuel peut être considéré comme une pathologie. Et croire qu’un enfant ne peut pas être élevé par deux parents de même sexe est une bêtise, ne serait-ce qu’en regardant le nombre d’enfants sans parents, d’autres maltraités par les leurs, ou encore plus simplement des gamins devant subir le divorce de personnes qui ne s’entendent plus.

 

Youhou !!! Hello !!!  Il se passe quoi là ? Des gens s’expriment dans la rue. C’est leur droit même si je ne suis pas d’accord, même si ça me fait penser à des défilés néonazis anti homosexuel qu’on a pu voir dans certains pays de l’Est. Mais, ces fameux milliers de gens si bien pensant, ils font quoi de leur vie ?  Ils croient que l’amour est réservé qu’à une catégorie de personnes bien précise définie par des codes séculaire judéo-chrétiens ? Ces mêmes valeurs pour le mariage qui regardent ailleurs quand : les gens divorcent, quand on trouve des ossement de bébés près de couvent, quand on excommunie une petite fille qui veut avorter suite à un viol ? Ah ouais, je n’ai pas vu grand monde défilé sur des sujets humains ? Faisons cliché : pour la paix dans le monde, pour donner un euro à une ONG très active (Amnesty Inter., Greenpeace…), quand notre pays se lance dans une guerre juste pour du pétrole et que cela fait des milliers de mort ??? Donc oui, défilé par 6 degré contre son voisin de palier c’est beaucoup mieux car il faut absolument vivre en gardant à l’esprit le principe de bouc émissaire. Et puis ça n’est pas comme si, par exemple, la Seconde guerre mondiale avait commencé après des mouvements de haine similaire… Je sais que ce dernier exemple est tiré par les cheveux, mais on est dans le même genre de stupidité clichée avec ce genre de manifestation.

Dernier point, pour les personnes qui se perdent et arrive sur ce billet pour lâcher des invective sur mon point de vue, ne vous fatiguer pas, tout message que je considère insultant : je ne le publie pas.

Publié dans fablyrr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Charlotte 13/01/2013 21:20


Sachez qu'ils ne sont qu'un" très faible minorités, ces homophobes bien-pensants qui envahissent le net depuis quelque temps et les tottoirs, dans la foulée. En revanche, ils sont bien montés en
sauce par les médias pour faire oublier l'indigence du gouvernement en matière de politique sociale  et humaine...


Mais bon voilà, c'était juste histoire de dire qu' "on" nous manipule.


En tant que femme à teint aspirine, mariée et hétéro (j'ai fait mon comingout aux Imaginales, il y a 2 ans), je déclare haut et fort : vive le mariage pour tous. Et l'adoption, et la PMA.

Fablyrr 13/01/2013 21:40







Sandy El Mysterioso Inconnuto Del Blogo 13/01/2013 21:00


J'ai longtemps hésité à écrire un truc semblable à ce que tu viens de publier. Du coup, en lisant ton article, mon âme est en paix. J'aurais sans doute dit la même chose, sans doute moins bien
(parce qu'encore en colère de voir ces âneries), gagné le même point Godwin... Bref. J'aurais peut-être cité cette chouette phrase de Victor Hugo trouvée sur des comms sur le facebook des
"manifestants pour tous" : j'ai l'impression que "la foule trahit le peuple"... Parce que ça fait bizarre de se rendre compte qu'il y a tant de gens dont le mode de pensée se trouve aux antipodes
du nôtre... Peut-être que c'est une claque salutaire. Peut-être que ça sert à rien d'en parler. Mais c'est cool d'en parler quand même. Peut-être parce qu'au fond, on aurait envie de les
convaincre, ou de croire qu'ils font ça parce "simple" ignorance. Bref. Keep up the good work !

Fablyrr 13/01/2013 21:12



merci