Finlande - Lapland jour 6

Publié le par Fablyrr

 

Aujourd’hui je me suis encore armé de raquette. Comme un mont ne voulait pas de moi, je me suis rendu sur l’autre : Kaunispää. Ce qu’il faut savoir c’est que ça à l’air d’être un peu la fierté locale car il culmine à 450 mètres sur les cartes touristiques. Une fois en haut on notera plutôt un 437 mètres mais bon, on ne va pas chipoter.  Ce qui est bon aussi à prendre en compte c’est que c’est avant tout le point de départ des descentes en luge et en ski. Pour s’y rendre en raquette rien n’est prévu. Il faut donc improviser : une de mes spécialités.

 

 

Le temps s’est assez vite couvert de nuage mais ça allait encore. Pour grimper il a donc fallu passer par des groupements de maisons éparses et notamment le village de Eteläinne. Ca fait aventurier dis comme ça mais c’est hyper simple pour les gens qui ont une voiture où les personnes passant leur journée à prendre le ski bus pour remonter afin de se poser ensuite sur des ski jusqu’en bas. Je ne suis pas un grand fan du ski, mais j’ai un peu de mal à comprendre le principe. C’est un peu comme le manège. Tu mets ta pièce, tu fais un tour et tu recommence. Au milieu tu as peut être un petit frisson… Bref, vous l’aurez compris je suis plutôt du genre à vouloir gravir avec mes petites jambes afin de profiter du paysage et du plaisir de la marche. Donc il faut grimper. Mais c’est pas drôle de suivre les rues, on peut donc tenter sa chance en coupant, voire en prenant des raccourci. Ce qui fait que ces 2km et quelques de marches deviennent pas mal sportif quand on se retrouve à soulever ses jambes dans 90 cm de neige. Au bout d’une heure on sue autant qu’un cochon tentant de fuir le hachoir du boucher ; Bon ne cherchez pas pour la comparaison, c’est venu comme ça.

Photos-3959web.jpg

 

Photos-3984web.jpg

 

Donc une fois en haut, totalement hors des sentiers on se fait plaisir pour pouvoir couper jusqu’à l’autre versant de la montagne. C’est par là que la neige est plus dure, c’est donc un peu plus facile de ce côté-là mais un peu moins quand un grand vent glacé essaye méchamment de vous rappeler que lui, il se dirige vers le Nord ; Bon bah ça va on a compris ; Du coup en haut on n’est pas mécontent de se prendre un petit jus de cranberry chaud.

Photos-3984web-copie-1.jpg

Photos-3990web.jpg

Et ensuite il faut redescendre, c’es plus facile. Surtout quand l’objectif final est de se rendre dans son petit café cosy préféré pour un mug de café avec une part de cheesecake moka.

Aller, je vous laisse avec ma petite pensée pour Charlotte, car je vais profiter de mon dernier sauna de la semaine !

Photos-4023web.jpg

Publié dans Carnet de voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fanny 13/02/2013 18:26


J'ignorais ton côté Harrison Ford des neiges ... tu as une plume traitresse, parce que tout devient tentant et on oublierait presque les-25° quand le soleil chauffe ! En tout cas je le redis les
photos sont magnifiques ... et lumineuses même si l'appareil gèle dans tes poches.

Fablyrr 13/02/2013 18:38



Merci mais je n'ai aucun mérite tu sais. Déjà les -25 ne se ressentent pas comme tel et puis aujourd'hui c'était
presque l'été avec un petit -10