En quête d'Alibi 1

Publié le par Fablyrr

enquete-alibi-2.jpg

Peu avant l'été, un copain photographe que je ne nommerai pas, Patrick I., laisse entendre que le magazine policier Alibi a publié un de ses portraits d'auteur. Bon, très bien, ses portraits super et le polar lui colle à la peau comme la SF d'Amérique du sud anarchiste... Puis dans les pérégrinations estivales je tombe sur ce magazine. Je suis toujours très content et fier quand les amis publient et me fait une joie de pouvoir feuilleter. C'est un peu mon coté fan stupide qui a envi de crier "he, lui c'est mon copain !!! Non pas la photo/le texte/l'illus mais celui qui l'a fait. Tout le monde s'en moque mais ça met une petite décharge de bonheur de voir la publication comme ça, presque sortie d nulle part.

 

Et en plus, je me rend compte, qu'il y a des illustrations ! Super. A l'heure actuelle, le milieu polar est comment dire, très fermé aux illustrations pour les romans. Simplement parce qu'une nature morte ou un paysage pris dans une banque de donnée fait selon eux aussi bien l'affaire qu'une illus' , si ce n'est mieux parce que la base de données ou ils ont pris le visuel les fait payer moins cher qu'un illustrateur, qu'ils ont une image directement en un clic et peuvent faire valider par la chaine éditorial sans avoir peur qu'un petit détail sera détesté par un boss qui ruinera plusieurs heures de boulot d'un illustrateur. Bref, au passage l'illustrateur se meurt, le photographe est exploité par une entité de base de données qui revend ses images à bas prix et la machine continue à tourner. Mais là, oui là il y a un potentiel pour faire une image dans un thème qui m'est cher... Donc je ronge mon frein en attendant mon retour au domicile et une fois arrivé, je fais une sélection dans mes images et envoie, fébrile avec un petit mail à la direction éditoriale d'Alibi...

 

enquete-alibi-1.jpg

A peine quelque jours plus tard je suis recontacté, ils aiment mon travail et me voilà parti pour la double page des chroniqueurs du magazine... A paraitre en octobre prochain. Donc, une fois parlé tarif, on parle planning et je dois faire l'illustration pour début septembre. Arrive le moment du début. Du grattage de cerveau, du triturage de méninge. Il ne faut pas faire du cliché polar, mais il faut que l'on retrouve la justice... La rubrique se nomme "A la barre". Après plusieurs essais et recherches je me colle à un concept qui serait un condensé du titre avec un jeu de mot un peu pourri : « Au bar ». L’autre problématique est de représenter tous les chroniqueurs. Donc dans mes recherches j’avais repéré des  personnes autour d’un poste radio de 1960, des équipes sportives, et je suis tombé sur les images de promotion des séries tv américaines. Bingo ! C’est ce qu’il faut. Un truc bien léché présentant les chroniqueurs comme les stars qu’ils sont avec une ambiance. Il n’a pas fallu longtemps pour que je me retrouve dans l’écrin de Mad Men, une série que j’adore. Les années 60, une ambiance, une équipe mixte et une atmosphère légèrement polar mais sans en être. Que rêvé de mieu pour rendre hommage à la dite série. J’ai donc pris crayon et stylet et ai fait deux propositions. C’est la première qui a été retenue. Je suis en train de la terminée…

 

enquete-alibi-2.jpg

nb : sur la deuxième iimage, les chroniqueuir devaient être stylisés sur je jeu de cartes.

Publié dans Croquis

Commenter cet article

charlotte 26/08/2011 13:59



Yep, absolument!



charlotte 26/08/2011 12:59



C'est une très belle illustration en cours, et j'ai hâte de découvrir le résultat terminé (d'autant que fan de MM aussi... ) Sinon, c'est vrai que c'est hallucinant de voir à quel point les photos sont exploitées droits réservéisés)... et les illustrateurs peu considérés en général. Je me dis aussi que du
côté "auteurs", on râle parce que "aujourd'hui n'importe quel crétin peut se dire auteur et s'autoéditer/ aller dans une boîte d'édition amateur, mais le phénomène digital art et plus encore
celui de la photo permet... la même chose en dix fois plsu étendu. Bref, mais jke divague, ce n'était pas le sujet du post . Vive patrick I. Vive toi!



Fablyrr 26/08/2011 13:39



merci. En fait au final on s'en fou... on n'a pas le choix donc on fait avec et on se trouve des beaux projets chez des mag ou éditeurs sympas :)