C'est dimanche, c'est politique

Publié le par Fablyrr

Ce n’est pas si simple de tenir un blog. Je voudrais parfois que celui-ci reste professionnel, mais entre les incursions historiques, les critiques, les avais, les pensées personnelles, etc. C’est assez impossible. En ces périodes d’élection la neutralité du blog est mise à rude épreuve. Je ne veux pas politiser le blog mais cette élection a une échelle humaine.

Pour moi – je sais que c’est utopiste – l’humanité est importante, et je crois en elle avec tout ce qu’elle peut apporter de bon.  On se focalise souvent sur la mauvaise facette de celle-ci. Merci les JT et autres médias pour aider à réfléchir en ce sens. Je pense que même si c’est loin d’être facile tous les jours, en essayent de garder à l’esprit une parcelle de positif on peut avancer. Ceux qui me connaissent savent quelles sont mes vis politiques, et je sais déjà pour qui je vote. Mais à contrario, pas pour une personne, même si ce candidat fait une très bonne campagne mais pour les idées humaines du programme qu’il véhicule. Un programme non pas fait tout seul dans son coin mais penser au sens large ; Pour moi une élection présidentielle, n’est pas voter pour soit, mais c’est prendre en considération une plus large échelle. En soit, si on vote pour son nombril et/ou son portefeuille, pourquoi vouloir profiter d’une vie en communauté, une vie société : vivre dans un pays ? Ca n’a pas de sens de critiquer « le trou de la sécu » qui n’a pas pour vocation d’être rentable, de dire qu’on n’en veut pas payer pour les autres alors que ces derniers payent aussi pour nous et qu’on est bien content d’avoir cela quand on en a besoin. Donc oui, la vie est chère,  oui il y a des gens qui viennent mieux ou pire que moi. Il y en a qui ont des postes à responsabilité, ils gagnent mêmes le double ou le décuple de moi. Et alors ? Si je suis content de ce que j’ai pourquoi vouloir les jalouser ?

Mais je m’m’emporte déjà sur un axe qui n’était pas celui de ce billet. Ce billet finira probablement dans la case à la mode « gay friendly ».  Même si je trouve cela réducteur pour les femmes, mais, je voulais vous parler d’un coté humain de l’élection. De ce que cela implique de groupe ou  plus précisément pour rester à la mode de « lobby ». Le lobby en question est le LGBT (lesbian, gay, bisexual, and transgender).  Je ne suis pas la meilleure personne pour en parler, mais vu que la question est politisée, que j’ai des proches concernés, je me sens forcément impliqué. Pas pour une question personnelle d’orientation sexuelle ou de changement de genre, mais pour une question assez bête en fait : en quoi la sexualité, l’orientation sexuelle ou le genre gêne autrui ?

 

http://www.tetu.com/files/inline_images/meeting-580.jpg

Je sais qu’on y colle pas mal de sujets comme par exemple le mariage ou l’adoption. Mais alors si on prend le premier point en quoi cela dérange-t-il que deux personnes du même sexe se marient si elles sont heureuses ? Car le fondement même du mariage, pour moi, est en rapport directe avec le fait de vivre avec une personne et d’être heureux. D’ailleurs, il me semble qu’il y a des notions de bonheur et de protection mutuelle dans les blablas officiels du mariage.  Si on glisse sur le sujet de l’adoption, qui est pour moi plus compliqué, on sort souvent qu’un enfant a besoin « d’un papa et d’une maman ». Je suis d’accord pour dire que c’est une norme de société, mais si l’on regarde ce que beaucoup de personnes adorent – les chiffres – on se rend compte par exemple que dans le monde il y a plus d’enfants maltraités par des parents hétérosexuels que par des parents homosexuels. Avec un petit rebond sur le coté, j'ajouterai que quand je vois le nombre d’enfants orphelins  et le procédure d’adoption, cela fait peur de savoir que deux parents aimants, quels que soit leur sexualité ou genre ne puisse pas adopter correctement.

 

 

Ces questions renvoient probablement à une norme sociale. Mais cette norme a été posée dans un cadre patriarcal et judéo-chrétien. Avant, les orientations sexuelles gênaient moins de monde. D’ailleurs, comme je l’avais déjà expliqué dans un billet sur la sexualité inuit et amérindienne, dans une société chamanique, être homosexuel ou ne pas avoir d’orientation définie permet d’aller au-delà et donc d’être plus en rapport avec les esprits (en vulgarisant le trait). Donc oui, nous sommes une société occidentale, mais pourquoi se baser sur un mode plus qu’un autre. Notre terreau historique se  veut aussi puiser des racines dans la société romaine, qui elle aussi était moins regardante.

Si on continue à observer cette norme, on arrive sur des cas qui ne sont plus sociaux si je peux dire, mais médicaux. Car en France on psychiatrise l’orientation sexuelle et le changement de sexe. Oui, si vous voulez changer de sexe il faut voir un psy, et je ne vous parle même pas de cas de stérilisation forcée de personnes transsexuelles (là je parle à l’échelle mondiale). Là c’est très grave, on va même à l’encontre des Droits de l’Homme. Ouch ! Ah oui ces droits, ceux qui on été initiés en France et qui sont de moins en moins respecter. Came rappel aussi les stérilisations forcées amérindiennes des années 70 aux USA.  Pourquoi ? Par peur ? Par bêtise ?  Je ne sais pas si cette question à vraiment de réponse. Mais, j’essaye de m’appliquer un principe de vie simple qui est que tant qu’on me fiche la paix, je n’ai pas de raison d’ennuyer autrui. Alors en plus comme l’orientation sexuelle ou le changement de sexe sont pour moi des questions personnelles, voire intimes, je n’arrive pas à comprendre pourquoi on ne laisse pas vivre les gens en paix.

 

http://droitsegalite.files.wordpress.com/2010/05/logo-interlgbt-1717x764.jpg

Comme je l’ai déjà dis plus haut, je ne suis pas la personne la plus appropriée pour parler de cela, mais je vous invite à aller voir des sites ou vous documenter sur la question car malgré ce que certains voudraient, la tv stigmatise et vulgarise plus qu’elle n’informe.  Et accessoirement lire ou parler est le premier pas vers la connaissance, et il n’y a vraiment qu’en faisant cela qu’on peut arriver à avoir une vraie opinion. Pas en ayant une pseudo connaissance d’un sujet parce qu’on a lu dix lignes dans un journal gratuit.

Le sujet politique (comme l’a fait Charlotte sur son blog) : se trouve ici : TETU

 

Sur la stérilisation forcée, il suffit de peut pour avoir les premières infos  (à trier) : GOOGLE

 

Quand à la question LGBT, je ne sais pas quelle est la meilleure association pour en parler donc :GOOGLE AUSSI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article