Back to the futur

Publié le par Fablyrr

 

Je reviens de 4 jours à Lambesc. C'est dans le sud, proche d'Aix-en-Provence. Cette petite ville accueillait le festival de l'imaginaire d'Aix. J'y suis intervenu car j'ai réalisé l'affiche. Su place, deux jours de rencontre avec les classes, de CP à CE2. Nous avons parlé du métier d'illustrateur (que je leur ai présenté du début jusqu'à l'arrivée du livre en librairie) et nous avons conclu par des ateliers de dessin.

http://www.agglo-paysdaix.fr/fileadmin/medias/Culture/actus-culture/actu-festival-imaginaire-2013-1.jpg

 

C'est toujours un peu éprouvant et tire de nouveau mon chapeau aux instituteurs. Mais qui dit fatigant ne dit pas négatif. Non bien au contraire. C'était intuitif, réactif, positif, créatif ! Les enfants étaient là à attendre les vacances, et pourtant ils se sont donnés à fond pour dessiner. Certains avaient même pu travailler en amont sur mon dernier livre (avec Charlotte à l’écriture) Ce que tu cherches tu trouveras. L’album Croquemitaines est ressorti d’outre –tombe comme un signal de l’approche d’Halloween. Et Laponie, voyage polaire a captivé ces petites têtes pas forcément blondes a qui j’ai appris à dessiner des animaux. Deux jours et six classes si ma mémoire est bonne. Ensuite, il fallait être un peu sérieux : le salon du livre attaché au festival commençait.

 

Bon j’avoue que j’ai commencé sereinement avec l’ami Jean-Luc Marcastel à la terrasse du café. Il faisait beau et nous avons siroté café et eau gazeuse. Ensuite nous avons rejoint le gros des troupes (auteurs, illustrateurs et éditeurs) (Adrien, Charlotte, Stéphane, Sylvie, Jean-Luc, Elodie, Jérôme, André-François, Gilles, etc)  arrivés pour faire briller la littérature de l’imaginaire.

 

Deux jours de salons, avec des spectacles des personnes riches d’humanités et de sens de l’humour, et évidemment des signatures. Petit mais costaud le festival car en dehors des affiches dédicacées, j’ai barbouillé une soixantaine de livres. Au milieu de cela j’ai fait deux interview, dont une que vous retrouverez sous peu sur le site ActuSF : j’ai été interrogé sur mon travail par le très doué Jérôme Vincent.

 

dessin-Aurian.jpg

 

Fatou originale :

http://www.mollat.com/cache/Couvertures/9782700243666.jpg

 

Enfin, ce festival ne serait pas complet sans Aurian, élève assidu qui juste après mon atelier est rentré chez lui pour dessiner. Superbe surprise le lendemain quand il m’a offert quelques unes de ses œuvres. Je vous montre son talent à travers sa vision de Fatou. S’il passe dans le coin, je le remercie encore car c’est ce genre de cadeaux qui vous collent un sourire pendant plusieurs jours (un peu comme la fois ou je me suis rendu à la librairie Jonas…). Donc l’année prochaine, si vous ne savez pas quoi faire, rendez-vous sur place, vous verrez le salon est aussi magique que les gens qui y sont.

 

Publié dans fablyrr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fanny 27/10/2013 09:52


Génial !

Fablyrr 27/10/2013 12:23







Elodie 23/10/2013 20:56


C'est touchant le dessin de l'enfant ! J'ai passé un très bon moment au salon, rencontrer tous ces auteurs, illustrateurs dans une ambiance joyeuse ! Je reviendrai l'année prochaine ;)

Fablyrr 25/10/2013 10:24