De la fantasy à Villetaneuse (Univ. Paris 13)

Publié le

Nous avons passé 2 jours dans la capuitale ponctuelle du monde francophone de la fantasy. En gros un colloque avec plein de tables rondes mélant, bibliothécaires, auteurs, traducteurs, libraire, éditeurs, illustrateurs et universitaire. Un question de base étant l'état de la Fantasy en france au niveau littéraire. Le tout très bien organisé par Modernité Médiévale.

Je crois qu'il fallait y être pour apprécier la subtilité des échanges. Personnellement j'ai trouvé cela très enrichissant à tous les niveaux du milieu. J'ai l'impression d'en être sorti un peu grandi, pas en taille hien :), non un peu plus cultivé. Et sur le milieu c'ets bien de croiser via un micro ou pendant les pauses des confrères ou des professionnels du milieu et simplement échanger.

J'ai aussi fait ma première table ronde. Si si, tout nuil à dire des trucs dans un micro. J'étais entouré niveau illustrateur par 2 grand illustrateurs du milieu français (D. Graffet et J. Delval). Et puis des personnes plus jeunes dans le milieu, un peu comme moi (A. Mathiot, K. Camprubi, M. Pierre). Que des personnes gentilles, intelligentes et très doués. ALors c'est difficile de s'exprmier au milieu de tout cela sans se sentire crétin ou de s'imaginer que part un ticx nerveux on monopolise la parole. Bref, on me dit que j'étais bien, j'en sais rien. je le saurai quad je m'écouterai. Oui tout ceci a été enregistré et sera en ligne sur ActuDSF et et Modernité Médiévale si j'ai bien compris.

Donc très bien avec un petit bémol pour moi  mais qui concerne plus le milieu que le colloque :  Le Monde vient de fermé (faute de la fameuse crise) ses colonnes de littérature de l'imaginaire. Je ne dirai au Monde qu'une chose plus ou moins en rapport car le Monde n'est aps seul a vouloir ruiner la culture :

" Tout culture a une propension à manifester une plus grande complexité dans certains de ses aspects et dans certaines de ses institutions que dans d'autres et a leur accorder une plus grande place. La dimension culturelle que privilégie une société est celle où elle a le plus de chances d'innover, car elle suscite une plus grande activité  et reçoit une attention plus étroite"
Jesse Byock L'islande des vikings

Et moi pendant ce temps là je vieillissait encore les star du milieu faisant une table ronde :



Publié dans fablyrr

Commenter cet article

fablyrr 15/06/2009 12:06

merci :)

alain 15/06/2009 11:41

Mais si, t'as assuré, on avait l'impression que t'avais l'habitude de ce genre d'intervention!En tout cas c'était bien sympa ce colloque. Je regrette un peu de ne pas avoir pu assister aux autres conferences.Supers crobards!A+