Saami (1)

Publié le

Inauguration de ma section : Histoire. Je me dis qu'en mettant une petite graine d'Histoire sur le net, en faisant en sorte de me documenter assez pour ne pas dire n'importe quoi, je peux aussi partager un peu de ce domaine que j'apprécie. D'un autre coté, vu que l'Histoire est de moins en moins étudiée à l'école, peut-être que cela permettra de laisser une trace virtuelle de ce domaine.  Car l'Histoire, comme les Arts c'est un domaine essentiel de l'Homme, qu'il ne peut et ne doit s'en passer. Pour son imaginaire, mais ussi normalement pour ne pas oublier....pour ne pas recommencer les mêmes erreurs ?


Je vous avais parlé il y a quelques mois, de Saami à travers l'artiste Mari Boine. Me revoila à la charge pour vous en dire un peu plus et ce, en rapport à mes lectures actuelles (cf sur le coté).

Alors qui sont les Saamis ?
C'est un peuple dont l'origine remonterai presque à la source du genre humain. Une peuplade d'Europe qui semblerait avoir eu un passage, il y a quelques millénaires de cela dans le sud de la France (en tout cas il semblerait a travers les peintures rupestres). Puis avec le réchauffement climatique auraient suivi les rennes vers le nord.

Et oui, ce sont eux-mêmes qui se nomment les "homme-rennes".  Les rennes sont le centre de leur histoire, de leur vie et ils en sont indissociable. Ils s'en nourrissent, rituelisent à travers ces animaux, utilisent tout ce que l'ont peut trouver de richesses alimentaire (et il y en a plus a priori que dans la plupart des cervidés, porcin, ovin...). La viande de renne serait très riche de part l'alimentation de ces derniers, notamment en champignon, mousse d'arbre etc. Mais bref, depuis plusieurs siècles maintenant, ce peuple nomade demeure dans le nord : Norvège, Suède, Russie...

Enfin, ils le sont encore un peu car comme beaucoup de peuple nomade ils ont été chassés de leur terre, l'Eglise chrétienne les a évangélisé de force (je précise car ce n'est pas le cas par exemple pour les viking islandais au 10 ème siècle). Mais là, paf plus de culture, obligation d'apprendre les codes et langues chrétiens. Comme les Amérindiens, ils souffent de ce que l'ont pourrait nommer l'Homme moderne,  et dans la pauvreté ils leur reste un peu d'alcool, de suicide (notamment une grosse vague dans les années 60),  mais heureusement de plus en plus un retour à leurs culture et origine.



Les origines, comme dit plus haut, on ne peut les trouver. Une des dernières tentative a été, pour ce peuple à transmission orale et non écrit, de justement tenter d'alphabétiser la langue. Mais même cela, bien qu'on puisse trouver dans un tiers du vocabulaire des origines indo-européennes, il manque tout un pan dont les origines sont inconnues. Cette partie de la langue est aussi une grosse difficulté pour les inguiste pour les transcrire en lettre, notamment phonétiquement à cause des sons, très proches de sons d'animaux, gutturaux. En plus de cela, comme pas mal de culture d'un style de vie proche, ils ont un vocabulaire immense pour décrire les rennes et la viande de rennes - par exemple que les nuances de langage sur le sujet sont presque impossible.

Bref, voilà une petite introduction sur ce peuple dont je vous reparlerai probablement d'ici quelques temps.

Publié dans Histoire

Commenter cet article

charlotte 11/06/2009 10:41

Je trouve ça horrible, de priver un peuple de son identité.Bravo pour ton initiative!