R.O.B.O.T. (critique jdr)

Publié le

R.O.B.O.T.

 Préambule :  Je me dois de vous prévenir qu'à la base je ne suis pas porté sur ce qui est SF et robots en tout genre. Ton mon objectivité risque d'en prendre un coup.

 Par ou commencer ? Le début ? Le début c'est la chronologie, l'histoire du monde. Cette histoire est présentée par date avec l'évolution de l'humanité vers des guerres, vers une « machinisation » de plus en plus importante. L'Homme ne fait plus attention à la nature, le nucléaire et les machines de plus en plus intelligentes prennent le pas sur la vie de tous les jours. Puis, c'est le drame. Suite à une mission spatiale, un robot revient. Et quand il revient-je schématise beaucoup hein... - il n'est pas content ; On enchaine alors sur une révolte des robots. Tout par de là. A partir de ce point le robot éradique hommes, femmes et animaux. La planète se désagrège de plus en plus au point de ne laisser qu'une planète au format post apocalyptique, fissurée, polluée, avec une montée des eaux. Vous l'aurez compris le monde de R.OB.O.T. n'est pas un monde de petite fées et de guimauve.

 Le monde continu à évoluer et les robots se fédèrent, s'organisent, se socialisent. D'énormes villes grandissent et une structure sociale et juridique se met en place. Le robot travail. Il n'est pas payé en euro ou en dollar ou autre, il est simplement payé en énergie ; La productivité est assurée. Mais se personnalisant le robot commence à retrouver des besoins assez humains : loisirs, pensée, philosophie, religion... Même s ces derniers points ne sont pas les plus importants ils émergent dans la masse robotisée de la période jouée.

 Mais alors que joue-t-on ? Un robot bien sur. Un univers est posé mais ses limites sont élastiques et on peut jouer à peu près à tout dans ce jeu ; Aussi bien en mode robot de combat, qu'enquête, aventure ... On joue un robot mais pas n'importe lequel. Basé sur n model à numéro de série (ou pas mais ca devient du cas a part) on customise son personnage. C'et un des points fort du jeu. Toute la durée de création du robot est une customisation en énergie, et autres goodies armés ou pratique qui feront de vous un personnage unique. Un peu à la manière de construire son PC pour ceux qui voient l'idée.

 J'ai passé outre la partie MJ car je ne voulais pas découvrir les secrets du jeu au cas ou un jour j'y joue. Le système de jeu à le lire semble plutôt simple et bien huilé. Le tout est agrémenté d'illustration noir et blanc dont une ou deux peut être sont plus faible que les autres mais l'ensemble est vraiment de bonne qualité.

 Alors oui, je reste assez imperméable à l'univers, le thème et tout cela (même si le coté de la quête identitaire du robot est séduisante), mais franchement ce beau pavé rolistique est de bonne qualité. La maquette est agréable, les textes sont bien, c'est bien pensé et organisé...bref de la bonne cam' si l'on peut dire. Donc vous n'avez plus qu'a vous jeter sur ce jeu de robot si vous aimez le  thème aux multiples référence cinématographique ou littéraire. Et j'imagine même que jouer une période sur la fin des hommes et le développement des robot, un peu à la façon I Robot est possible.... Bon allez, j'arrête, c'est bon mangez en !

R.OB.O.T. est un jeu édité par les Editions Icare

Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

charlotte b. 29/10/2008 15:48

Ecoute, ça a l'air très sympa mais je suis encore plsu imperméable que toi aux trucs cyber.