+1,5% de taxe sur le livre

Publié le par Fablyrr

 

Dans un second temps je me demande comment nous pourrions monter une pétition avec une lettre à l'attention du ministre de la Culture. Je ne sais pas si cela servira mais si on ne fait rien, on s'en plaindra après. C'est un peu comme les gens qui n'ont pas voté à la dernière présidentielle et qui s'en plaignent maintenant… mais c'est un autre sujet.

 

Non ici je voudrais dire un "NON AU 7 % DE TVA SUR LE LIVRE", car bien que considéré comme un produit ne faisant pas partie de la case "première nécessitée", nous glissons de plus en plus dans un obscurantisme sans culture ou seuls les riches s'offrent la culture. Et oui, et si on mettait tout l'argent de la communication d'Hadopi pour le livre, et si on réduisait ne serait-ce qu'un peu la paye de certains dirigeants pour éponger la dette qu'ils ont construite, et si… on se bougeait.

 

Donc sauvons le livre, par une pétition, une page facebook peut être ou encore une demande au CNL ou la création du Comité de défense du prix du livre… Ah Monsieur Lang, que dites-vous… rien. Bon et bien nous ferons sans vous… Rassemblons-nous par signature, pétition ou autre courriers que je ne saurais peut-être pas bien formuler. Mais en tout cas, dans un premier temps diffuser largement, car l'information est le premier combat contre la bêtise et une des premières libertés…

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/4b/Inkvisisjonen.jpg/396px-Inkvisisjonen.jpg
Autodafé de livres.
Tableau du XVe siècle. (Domaine public - Wikipedia)

 

 

EDIT  : il y a des gens très rapides : une pétition est en ligne

Publié dans fablyrr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lace' 08/11/2011 11:17



Mon nom ne sera peut-être pas en tête de cette pétition, mais il y figure déjà.


Quand on a la hargne...



Lace' 08/11/2011 11:05



A cette époque, je m'en souviens mais je n'y étais pas, les franciscains et les dominicains s'entendaient seulement sur deux points: se cramer mutuellement la bure et user pour cela d'un
combustible unanimement apprécié: le velin. La reliure. L'imprimante aida,nt, les bûchers gagnèrent en hauteur et en vigueur, jusqu'à nos jours, hélas. Mais bon, maintenant il faudrait aussi
jeter au feu du plastique: les ordinateurs. Mais ça, ça n'est pas très écologique.


Alors on augmente les prix du bouquin; comme ça le pauvre restera pauvre, autant de ventre que de tête, ce qui se tient, non? Dans cette logique imparable, très digne de ceux qui s'en enivrent,
ceux-là mêmes qui ont laissé l'ultralibéralisme nous envoyer dans le mur, pourquoi ne pas taxer le droit de vote, tant que nous y sommes? Et l'entrée du théâtre? Et la pensée, pourquoi
passerait-elle au travers des mailles du filet? Taxons l'intelligence pure ! Au moins, dans certains palais d'Etat, on ne paiera pas grand-chose...


Cochon qui s'en dédie !



Fablyrr 08/11/2011 11:10



en fait le théâtre sera aussi taxé comme n'importe quel produit culturel : cd, dvd, cinéma.... Pour l'instant rien n'est voté mais c'est pour cela qu'il faut agir... par une pétition par exemple.